Production

Un parc de machines moderne et vaste permet d’obtenir une production extrêmement flexible et versatile, pour pouvoir accueillir et répondre à toute espèce de requête, dans des laps de temps très brefs.

Le processus, en synthèse

Au cours de la première phase, grâce à des presses mécaniques automatiques à contrôle numérique (CNC) présentant différentes forces de pression, le mélange de poussières de métal dur est comprimé dans des moules prévus à cet effet, qui peuvent être réalisés même sur la base de géométries complexes, afin de limiter encore davantage la phase de traitement postérieur du produit brut.

Dans certains cas, l’état vert (c’est-à-dire la pièce pressée et pré-frittée) est encore soumise à des traitements de découpe, de forage, de fraisage ou de tournage, qui permettent d’obtenir des formats qu’il serait difficile d’obtenir à l’aide d’un moule, avant d’arriver à la dernière phase principale, le frittage.

Au cours de ce dernier processus, les cristaux de carbure sont liés par le cobalt ou le nickel à des températures dépassant 1400° C, ce qui donne différents produits qui résistent à la chaleur avec une dureté ou une ténacité élevée.
 

Home - Privacy - Credits: GSite web agency